Antoine Mouton

Biographie

Antoine Mouton est né à Feurs en 1981. Sa mère est institutrice, son père forgeron. Ils déménagent au gré des fermetures d’usines.
Depuis 2004, il a publié dix livres, des romans, des poèmes, des récits, des textes sans genre précis. Il écrit dans des revues, intervient dans des écoles d’art, et cherche de nouvelles formes à donner à son écriture avec la musicienne, Mathilde Braure.

Sur Scène

D’une main, l’auteur tient ses feuilles de papier, de l’autre, il dessine ses phrases dans l’espace, sa voix joue avec les sonorités sur un rythme tantôt calme, tantôt soutenu, fait de ruptures, de silences et de suspensions. Sa silhouette longiligne se plie parfois au gré de ses histoires, sa voix est claire, ses paroles distinctes, son style apaisant. L’univers musical électro-minimaliste de Mathilde Braure plante un décor sonore qui valorise la musique naturelle du verbe d’Antoine Mouton et son propos ; son petit clavier murmure des mélodies légères, l’univers musical doux et ouaté allant de la profondeur du grave jusqu’aux aigus. À l’écoute de l’écriture ludique d’Antoine Mouton, on ne peut s’empêcher d’évoquer à la fois Jacques Prévert et Raymond Devos : il joue avec les mots, avec leur sens et avec leurs consonances.

Bibliographie

Au nord tes parents, La Dragonne, 2004, rééd La Contre-Allée 2024.

HKZ, le livre du revenir, Ypsilon, 2023.

Les Chevals Morts, Les Effarées, 2013, rééd La Contre-Allée 2022.

Toto perpendiculaire au monde, Christian Bourgois, 2022.

Poser problème, La Contre-Allée, 2020.

Imitation de la vie, Christian Bourgois, 2017.

Chômage monstre, La Contre-Allée, 2017.

Le Metteur en Scène polonais, Christian Bourgois, 2015, rééd Points 2017.

Où vont ceux qui s’en vont ?, La Dragonne, 2011.

Berthe pour la nuit, La Dragonne, 2008.

La presse en parle

« Antoine Mouton voyage toujours entre fiction et poésie. Il faut le voir et l’écouter autant que le lire. Il ne déclame pas mais interprète ses textes, ne néglige pas l’humour, mettant le corps en avant. »
Christine Ferniot, Télérama.

Coline Pierré

Biographie

Coline Pierré est née en 1987.
Elle a grandi en Alsace, a vécu dans différentes ville et habite aujourd’hui à Nantes. Elle a publié son premier roman (pour enfants) en 2013.

Comme c’est une fille, elle est autrice ou écrivaine. Pas écrivain, ni auteur, ni auteure.

Elle a publié une vingtaine de livres chez de nombreux éditeurs : albums et romans jeunesse, romans pour adolescents et adultes, poésie, essai…

Très intéressée par le spectacle vivant, elle réalise avec d’autres artistes des lectures performées (musicales, dessinées, dansées) et écrit de temps en temps pour la scène. Elle a créé avec son complice Martin Page, le laboratoire de microédition Monstrograph. Elle anime également des ateliers d’écriture et de mise en voix.

Bibliographie (sélection)

Une grammaire amoureuse, L’Iconopop, 2023.

En couple, Talents Hauts, 2023.

Éloge des fins heureuses, Éditions Daronnes, 2023.

Pourquoi pas la vie, Éditions de l’Iconoclaste, 2022.

Introverties, mode d’emploi, (illustrations de Loïc Froissart), Rouergue Jeunesse, 2021.

Romy et Julius (avec Marine Carteron), Rouergue jeunesse, 2020.

Nos mains en l’air, Rouergue Jeunesse, 2019.

Dorian Masson

Biographie

Millennial pur jus, Dorian Masson avait 7 ans en l’an 2000. C’est un mutant du 21ème siècle. Il s’est fait remarquer en publiant sa poésie sur Instagram. Il est sombre, désabusé, branleur mais pas seulement. Dans son recueil Plus de likes que d’amour, on ressent le mal être d’une génération, mais aussi une grande tendresse, une lueur d’espoir parfois et surtout beaucoup d’amour. Il propose, sur scène, un format hybride, à la frontière entre le théâtre, le slam et la chanson. Ses spectacles intègrent aussi des moments d’humour, proches du stand up.

Bibliographie

Plus de likes que d’amour, L’Iconopop, 2022.

Hortense Raynal

Biographie

Hortense Raynal est poétesse et performeuse. Originaire d’Aveyron, elle habite aujourd’hui un lieu collectif, artistique et rural dans les Alpes de Haute Provence. Elle est diplômée de l’ENS Ulm en littérature. Elle s’est formée et continue de se former en théâtre physique et à diverses techniques corporelles et de geste dont elle se sert pour installer sa présence poétiquement nourrie, et associer mots et corps, lecture et geste, poésie et chant. Ses lectures et performances sont toujours appréciées pour leur intensité, leur sensibilité et leur sens du rythme. Elle pratique ainsi une poésie scénique avec un lien très physique aux syntagmes : son “écrire” explore le “dire”. Elle dit qu’elle “mouvemente les mots”. Elle explore dans ses recherches performatives la saturation de la langue, sa matière physique, le mouvement de l’écrit, le lien public-poésie-poétesse, la présence de l’objet livre. Son travail s’articule donc autour d’un geste performatif adoptant une posture queer affranchie de la norme et d’une écriture géopoétique – Libération parle même de son « autogéographie » dans son Lundi Poésie – en rapport avec la question écologique. Ses poèmes sont toujours en lien étroit avec la notion de relief, une approche exigeante du réel n’excluant pas la fantaisie, et la question du « comment dire ? ».

Bibliographie

Bouche-Fumier, Cambourakis, 2024.

Nous sommes des marécages, maelstrÖm reEvolution, 2023.

Ruralités, Les Carnets du Dessert de Lune, préface de Marie-Hélène Lafon, 2021. Prix de la Fondation Antoine et Marie-Hélène Labbé pour la Poésie 2022.

James Noël

Biographie

Un rebelle tendre de la poésie contemporaine haïtienne, surnommé le “vitrier” suite au recueil qui l’a fait connaître : Le Sang visible du vitrier. Adoubé par ses pairs et par ses aînés, notamment Frankétienne, James Noël dégage de son écriture ce qu’il se plait à nommer « la métaphore assassine », poésie oscillant entre hymne engagé à l’amour et colère foncièrement orageuse.


Né en Haïti à Hinche en 1978, il écrit en créole de la main gauche et en français de la main droite, n’hésitant pas à faire appel à des musiciens pour enrichir ses textes. Auteur prodigue et investi, James Noël a collaboré à de nombreuses revues, telles que Point-Barre, Casa de las Americas, La Sœur de l’ange, Exit, Europe ou Défense de la langue française (de l’Académie française), et a publié dans plusieurs anthologies.


C’est à son initiative qu’a été fondée en 2010 la résidence des “Passagers des vents”, une structure qui accueille en Haïti des écrivains et des créateurs du monde entier. Il a également créé avec son épouse l’artiste plasticienne Pascale Monnin, IntranQu’îllités, une revue littéraire et artistique où « dans une éclatante complicité, les images escortent les textes sans les illustrer ni les commenter » comme le dit si bien Makenzy Orcel.


Pensionnaire de la villa Médicis en 2012, il en ressort fort d’un recueil poétique incendiaire : Le Pyromane Adolescent, où ironie et flamboyance se disputent chaque vers, chaque rime. Il publie ensuite Cheval de feu deux ans plus tard, un recueil de poésie à double tranchant, esthétique et intellectuel, à résonance individuelle et collective… Il écrit en 2016 le recueil La Migration des murs, un pamphlet poétique débuté dans les décombres du séisme qui a pris forme à la villa Médicis, où il invite chacun à faire table rase de tous les murs qui font la ruine du monde.


Il publie en 2017 son tout premier roman Belle merveille dont l’histoire se situe en 2010, après le séisme ravageur. En tant que performeur il a collaboré avec les musiciens Arthur H, Wooly Saint-Jean, James Germain, Robenson Auguste.

Sur Scène

Pour la saison 2023-2024, James Noël accompagnera le Guillaume Hazebrouk sextet dans un spectacle mêlant jazz et poésie : « En toute pyromanie ». Une création de la Cie Frasques en co-production avec le Pannonica, le Grand T, les RDV de l’Erdre (à Nantes), Le Petit Faucheux (à Tours) et l’association Jazzimut (à St Nazaire). Le concert de création aura lieu le 15 novembre 2023 au Pannonica.

Bibliographie

Brexit, suivi de La Migration des murs, Au Diable Vauvert, 2020.

Belle merveille, Zulma, 2017.

La Migration des murs, Galaade, 2016.

Cheval de feu, Le Temps des cerises, 2014.

Empreintes, en collaboration avec Fanette Mellier et Émilie Lamy (photos), Imprimerie Nationale, 2014.

Le Pyromane adolescent, Mémoire d’encrier, 2013, réed. Points, 2015.

Kana Sutra, Vents d’ailleurs, 2011.

Des poings chauffés à blanc, Bruno Doucey, 2010.

Le Sang visible du vitrier, Vents d’ailleurs, 2009.

Maud Joiret

Biographie

Maud Joiret est poétesse, performeuse et chroniqueuse.

Cobalt, son premier recueil (éditions Tétras-lyre), a reçu le prix de la première œuvre de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2020 et a été adapté en vidéo. JERK (éditions l’Arbre de Diane, 2022) a été porté à la scène dans une forme qui mêle texte, musique et danse.
Son écriture empoigne désirs et réel, cherche les mots d’un déploiement. Hybridant volontiers les registres et les genres, elle traque les points limites des sensations et des narrations.

Bibliographie

JERK, L’Arbre de Diane, 2022.

Cobalt, Tétras-Lyre, 2019.
Prix de la première œuvre de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Mélanie Leblanc

Biographie

Mélanie Leblanc vit en Normandie. Elle écrit dans et en dehors des livres – sur les passages cloutés, en pleine nature ou sur la peau. Après un premier recueil chez Cheyne, elle est essentiellement publiée au Castor astral et chez les Venterniers, maison d’édition artisanale. Elle aime que la poésie rencontre les autres arts. Son exposition personnelle au musée Mallarmé inclut des œuvres plastiques, sonores et vidéo. Elle propose des lectures qui peuvent être musicales avec Gisèle Pape, dessinées avec Magali Cazo ou encore dansées avec Lina Pellerin. Elle a conçu un dôme à poèmes pour partager des poèmes sur mesure dans un cadre intimiste. Elle prépare actuellement une Petite Forme pour les enfants, créée à partir de plusieurs de ses recueils. 

Bibliographie

108 vœux, Les Venterniers, 2023.

Encrer l’invisible, Le Castor Astral, 2023.

Le Manifeste du Nous, Les Venterniers, 2022.

Le Labyrinthe des jours, Le Castor Astral, 2021.

Les gens qui osent, avec Magali Dulain, Les Venterniers, 2021.

Quand mon coeur, Les Venterniers, 2020.

Des étoiles filantes, Les Venterniers, 2018.

Presque je vole, Derrière la salle de bain, 2017.

Éphéméride, Les Venterniers, 2016.

Des Falaises, Cheyne, 2016.

Miel Pagès

Biographie

Poète, performeuse et vidéaste, Miel vit dans la ville rose où elle fait des lectures sur scène et en studio. Elle fait partie de plusieurs collectifs de poésie, publie dans différentes revues et fait des vidéos-poèmes sur internet. Elle a à cœur que la poésie soit populaire, vivante et politique. Ses thèmes de prédilection sont le corps, l’amour queer, frôler toutes sortes de limites.

Bibliographie

La Septième lèvre, Blast, 2022.

Myriam OH

Biographie

Myriam OH (Ould-Hamouda) évolue avec le cœur dans les domaines du social et de l’artistique, y trouvant de précieux outils pour planter des graines, qui donneront des plantes et des fruits différents selon le parcours de vie de celui qui les accueille. Poétesse dont le travail s’articule à ce jour autour des thématiques de la communication et de la quête de soi, elle considère l’écriture comme un outil de médiation créatrice et propose des ateliers d’écriture créative nourris par sa double approche sociale et artistique. Comédienne pratiquante, elle travaille en parallèle des projets de spoken word en collaborant avec des artistes issus de différentes disciplines : c’est en donnant vie aux mots par la voix et par le corps qu’elle vibre au plus haut.

Bibliographie

Le grand F de la femme, pour Barbara Weldens, Les Éditions du Carnet d’Or, 2022.
Calendrier de l’Avent (du monde d’après), MaelstrÖm reEvolution, 2021.
Ce n’est pas ce que tu n’as pas dit, mais la manière dont tu t’es tu, Lunatique, 2021.
Scènes d’intérieur sans vis-à-vis, Lunatique, 2021.
Instantanés, Délits buissonniers, 2017.

Nawel Ben Kraïem

Biographie

Nawel Ben Kraïem repousse avec foi et vigueur toute idée de morcellement. Dans son art d’abord, car elle est chanteuse, mais aussi comédienne et poétesse – en 2021, elle a publié son premier recueil de poésies, J’abrite un secret, aux éditions Bruno Doucey, auquel son dernier album de chansons fait écho, et dont l’idée a émergé après sa présentation théâtrale à la Maison de la poésie dans une mise en scène de Marcel Bozonnet. Je chante un secret est le cinquième album conçu par l’artiste franco-tunisienne, qui a grandi à Tunis jusqu’à ses 16 ans et qui vit aujourd’hui à Saint-Denis.
Nawel nous dit de sa voix exceptionnellement forte, grave, modulée à la façon des chekhates du raï ou empreinte de tension pop, qu’il ne faut pas chercher à rompre les digues protectrices de nos sentiments et de nos rêves. Nawel, en chant et en mots, fournit les armes de la reconquête intérieure. Elle porte en elle des identités multiples, des modes de vie divers, des générations perdues et des graines de futur.

Bibliographie

Le corps don, Éditions Bruno Doucey, 2024.

J’abrite un secret, Éditions Bruno Doucey, 2021.

Discographie

Je chante un secret, Nownaw/Mad/Pias, 2022.

Délivrance, Nownaw/pias, 2020.

Par mon nom, Capitol Records, 2018.

Méditerranéennes, Capitol Records, 2017.

Navigue, Just for Entertainment, 2016.

Nawel, 2013.

Mama Please, avec Cirrus, Iris Music/Harmonia Mundi, 2009.

Rim Battal

Biographie

Citée par les Inrocks comme l’une des Dix poètes nouvelle génération à suivre sur les réseaux sociaux, Rim Battal s’est « imposée comme l’une des voix les plus fortes de la jeune poésie francophone » (Vogue). Après des études de journalisme à l’ISIC de Rabat et à l’ESJ de Paris, elle se consacre désormais à l’écriture et mêle poésie, écriture et arts visuels dans ses performances. En 2022 paraît sa première anthologie personnelle en poche au Castor Astral : Mine de rien offre « un regard contemporain et affranchi » (Ouest-France), dans lequel la poétesse s’intéresse aux corps, aux sexualités, à la maternité, aux rapports de pouvoir dans l’amour filial et plus largement à l’état actuel du monde. Son dernier ouvrage, Pommes girl, vient de paraître en version bilingue chez Kulte éditions (Maroc).

Bibliographie

Pommes girl, Kulte éditions, 2023.

Mine de rien, Le Castor Astral, 2022.

Les Quatrains de l’all inclusive, Le Castor Astral, 2020.

L’eau du bain, Supernova, 2019.

Transport commun, Lanskine, 2019.

Latex, Lanskine, 2017.

Vingt poèmes et des poussières, Lanskine, 2015.

Selim-a Atallah Chettaoui

Biographie

Poète, performeure et chercheure, Selim-a a grandi à Tunis et habite Paris depuis 10 ans. Habitué.e des entre-deux, son travail explore l’intermédialité et l’interlangues, notamment au sein du collectif [cargo]. Après plusieurs publications en revue et la création d’une autofiction numérique (https://binnelbinin.art/), son premier recueil de poésie, Des odeurs de bretzels de barbecue et de weed est paru aux éditions 10 pages au carré en novembre 2022. Adepte de la performance, iel se produit autant dans des lieux d’art et de littérature que lors de scènes ouvertes ou de soirées électro.

Bibliographie

Des odeurs de bretzels de barbecue et de weed, 10 Pages au carré, 2022.

Séverine Daucourt

Biographie

Séverine Daucourt est une autrice qui aime la rencontre et le moment. Souvent entourée de musicien-nes, elle propose des versions scéniques de ses livres où texte, voix et pop décomplexée s’entrelacent. Elle élargit les frontières du mot « poétique » en publiant des œuvres aux allures de manifestes « poét(h)iques » ou « poé(li)tiques » qui plaident pour le droit à la parité, à la fragilité, à la singularité. Leur profonde exigence n’exclue jamais l’humour. Addict à la réconciliation, elle voudrait réparer le monde, mais se contente d’animer des ateliers d’écriture, de traduire de l’islandais et d’être psychologue clinicienne.

Sur scène

Avec Transparaître (encore)objet sonore poétique militant non identifié, Séverine Daucourt détourne minutieusement la langue pour se questionner, nous questionner en témoignant avec transparence et droiture du « drame féminin » et notamment du vieillissement. La complexité des relations est au centre de ce projet intense, frontal, parfois violent, jamais trivial. 

Sur scène, dans une mise en espace de Patrick Verschueren, la poétesse est entourée par les musiciens Armelle Pioline (Holden, SuperBravo) et Michel Peteau (Cheval Fou, SuperBravo), pour un moment pop, spoken word, rock, pronunciamiento indomptable, intrépide et généreux.

Bibliographie

Transparaître (encore), baladolivre inclus 16 titres, Lanskine, 2023.

Les éperdu(e)s (petit précis de psychiatrie poétique), Lanskine, 2022.

Noire Substance, Lanskine, 2020.

Transparaître, Lanskine, 2019.

Dégelle, La lettre volée, 2017.

À trois sur le qui-vive, La lettre volée, 2013.

Salerni, La lettre volée, 2009.

L’Île écrite, prix Ilarie Voronca, Jacques Brémond, 2004.

L’Île introuvable, Pré carré, 2003.

Petits morts, Pré carré, 2000.

Suzanne Fowke

Biographie

Née en 1993, Suzanne Rault-Balet, dit Fowke lorsqu’elle performe, est une artiste plurielle et poétique. Comédienne, photographe, autrice, ses deux recueils hybrides (Des Frelons dans le cœur paru en 2020 à L’Iconopop et Sans tristesse aucune à paraître le 7 mai 2024 aux Éditions du Castor Astral ) croisent poèmes, phrases coups de poing et photographies à l’argentique. Mais c’est sur scène que Suzanne Fowke se révèle et livre une performance mêlant ses talents d’autrice, compositrice et interprète. Son univers musical, organique et instinctif, habille ses textes de guitare électrique, basse, clarinette basse, violoncelle et piano. Du grave de sa voix, elle clame, chante et interpelle la ville et son époque, bouscule et interroge les corps, les cœurs, les désirs et dresse un portrait sensible de l’ultra-moderne solitude. Elle vous tend un miroir. Regardez, écoutez, au risque de vous y entendre et voir.

Bibliographie

Sans tristesse aucune, Le Castor Astral, 2024.

Des frelons dans le cœur, L’Iconopop, 2020.

Victor Malzac

Biographie

Né en 1997, venu du Languedoc, Victor Malzac lit fort et parle bas, ronge ses ongles, marche vite, il improvise. Il rédige une thèse d’écopoétique, co-dirige la revue Point de chute, anime la revue L’écharde. Il publie de tout partout, notamment aux éditions de la Crypte (respire, 2020) et Cheyne éditeur (Dans l’herbe, 2021 ; Vacance, 2022).

La presse en parle

« Pas besoin de faire un dessin : la prose lascive |de Victor Malzac] met en rythme une envie (op)pressante à 110 km/h sur l’autoroute des désirs ardents […]Elle est aussi fluide (en termes de genre et de sexualité) et tous les fluides (pastis, transpiration, salive, sperme, sang, pisse), haletante et à bout de souffle face à la mer : vivante. Comme si la poésie dictait la jouissance. » Florian Bardou, Libération.

« Malzac se présente à nous, fier et sensible, en prenant la littérature au sérieux. » Jean Birnbaum, Le Monde.

Bibliographie

Vacance, Cheyne, 2022.

Dans l’herbe, Prix de la Vocation, Cheyne, 2021.

Respire, Éditions de la Crypte, 2020.